-
Maquis de Combevin, commandé par  Michel (Prunet), puis PC des FFI de la Drôme ...
   Robert Serre
A savoir ...
boule_vertcl.gif
BIENVENU(E) sur le site

"Nature et Résistance"
Info flash
Parc Élie BERTRAND


cliquez pour agrandir

Résistance : liens
Calendrier

visites

 24890 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Bienvenue sur Micolline : Nature et Résistance





clipson.gif


Nature et RésistanceDe Gaulle Appel du 18 juin


et


clipson.gif


L'association "Nature et Résistance" (en cours de création) gère le "Parc ÉÉlie BERTRAND " - ancien Résistant (FFI) - Il constitue la partie "Nature" (plus de 800 arbres et arbustes) en lien avec l'Histoire de la Résistance enracinée dans les maquis lors de la Seconde Guerre Mondiale, et dans les tranchées pendant la Grande Guerre. Cliquez ici pour accéder à un ensemble de documents sur la Résistance en Drôme et sur les manifestations commémoratives relatives aux deux grandes guerres (à Sauzet et ses environs). Lire l'avant-propos ci-après qui présente notamment le contexte et le choix des documents proposés.

parc en cours d'aménagement. Vous pouvez cependant voir les diaporamas, ci-après, du parc Nature et Résistance

Parc en 2006 printemps
2006-7
parc automne_2010
calament
Parc 2016-17 et 18
calament
calament
Faites connaitre ce site http://micolline.free.fr

Parler avec les arbres, communiquer avec eux, une utopie ? non c'est un bonheur pour votre santé.

Le monde secret des arbres - sur le même thème cliquez ici

Voir aussi  l'Intelligence des Arbres


AVANT-PROPOS

Cet avant-propos concerne surtout la "Résistance" et les deux guerres mondiales en lien avec notamment les commémorations et hommages rendus. Cependant, le patrimoine historique et naturel de Sauzet prend une place importante dans les documents proposés, et Il en sera ainsi avec le parc Élie Bertrand - côté Nature -  en cours d'aménagement.

>
Août 44 à Sauzet" et les documents commémoratifs ou historiques ainsi rassemblés sont avant tout un hommage rendu à toute la population, aux combattants et à la Résistance. C'est une démarche que j'ai menée lors de ma présidence de l'association patrimoniale de Sauzet,notamment en mémoire de mon père Élie Bertrand ancien Résistant.
    Avec
ces documents, véritable travail de Mémoire, il est possible de sensibiliser les jeunes générations afin de ne pas oublier cette période de notre histoire, ainsi que celles de la Grande Guerre et des guerres coloniales.
    Ce travail de mémoire ne peut être assuré seulement par quelques associations et personnes dévouées. Aussi, l'exemple de nos
amis Américains et ici de l'association de la 3e
DI US ou voir ici devrait nous interpeller et nous inviter à honorer "sans honte" nos modestes combattants patriotes, certes moins fringants que nos "libérateurs" venus d'Amérique à l'image de "Rochambeau et Lafayette" (lien), mais bien tardivement. Ces libérateurs ont la faveur d'associations de "reconstructeurs"
  ici ou ici. US Army et proposent à nos édiles des plaques accompagnées d'un certificat attestant ainsi l'honneur rendu à leur Division (US Army). En 2015, la 3e DIUS devient l'unique unité combattante associée à la stèle de la Résistance par une plaque qui se fond avec la stèle en masquant toutefois la date d'inauguration. Cette division apparaît ainsi symboliser la Résistance. En 2018, une gerbe sous forme d'écusson de la 3e DIUS a été déposée à la stèle rendant hommage ainsi aux soldats de cette division dont les mérites et sacrifices restent ignorés sur Sauzet.

  De même, une autre plaque, concernant la 36e DI US, a été installée dans l'entrée de la mairie en l'honneur du soldat Stephen Gregg qui s'est distingué, non pas à Sauzet, mais à Savasse. Enfin, voir l'exemple ci-dessous de plaque pour un G.I. blessé à Vervezelle (Vosges), décédé 52 ans après, qui donne lieu à trois jours de manifestations cliquez ici organisées par des personnes dévouées cliquez-ici et ici ou encore ici. Ces exemples devraient nous inciter, sans surenchère, à honorer nos combattants Résistants notamment ceux du 4e Bataillon AS (45 FFI tués dont 6 à Sauzet et 885 FFI en Drôme). Et de rappeler la participation des combattants FFI rejoignantm mla 1re Armée Française qui a subi de lourdes pertes côté Français en Alsace, voir Hypothèses et remarques.
   
  Afin d'entretenir la Mémoire des victimes civiles et combattantes de ces guerres, il est toujours possible de populariser les lieux de Mémoire (voir exemple, ci-dessous, la plaque Micolline). Consultez les liens de   AERI, du CNRD et de l'ONAC .
    Ainsi, on pourrait signaler par une plaque le PC du 4e Bataillon AS
qui se trouvait à Sauzet,côté Gaveline. On peut prévoir des plaques dans le bourg, d'après le Recueil de souvenirs des anciens combattants de Sauzet ici page 14. Une dernière plaque à Micolline à réactualiser par mes soins. Elle concerne Élie Bertrand décédé en 1988 à Sauzet et Maurice Brès  Mort pour la France "oublié" pendant 100 ans.
    Rappelons enfin que les divisions Américaines accompagnées des FFI et les bombardements alliés massifs n'ont pas réussi à détruire la 19e Armée Allemande battant en retraite dans la Vallée du Rhône.



forme d'écusson de la 3e DUSc aé déposée àa Stèle rendant hommage aux soldats de cette d d'écusson de la 3e DIUS a été déposée à la Stèle rendant hommage aux soldats de cette division et aussi à la Résistance qui déplore la mort de 6 résistants à Sauzet et dans la Drôme 885 résistants sont morts pour la France. Enfin, il y a lieu de comprendre pourquoi notre stèle ne fait pas état des sacrifices de ces Résistants à Sauzet, Le comité de la Résistance et de la libération de notre village précise pourtant qu'il a soutenu et aidé la 14e Cie FFI du 4e Bataillon AS (45 FFI tués) alors que dans le même temps une plaque fixée sur la Stèle (voir plus haut) honore une unité Alliée dont les mérites et sacrifices, pour la plupart de la population, restent inconnus sur Sauzet.

En 2018, une gerbe sous forme d'écusson de la 3e DIUS a été déposée à la Stèle rendant hommage aux soldats de cette division et aussi à la Résistance qui déplore la mort de 6 résistants à Sauzet et dans la Drôme 885 résistants sont morts pour la France. Enfin, il y a lieu de comprendre pourquoi notre stèle ne fait pas état des sacrifices de ces Résistants à Sauzet, Le comité de la Résistance et de la libération de notre village précise pourtant qu'il a soutenu et aidé la 14e Cie FFI du 4e Bataillon AS (45 FFI tués) alors que dans le même temps une plaque fixée sur

^ Haut ^